Semaine du Film Français au Robinson Film Center (Shreveport, Louisiane) [en]

Du 9 au 15 novembre 2018, le Robinson Film Center à Shreveport présente les premiers pas de l’actrice Catherine Deneuve à l’écran dans les films "Belle du Jour" de Luis Buñuel et "Les Parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy.

JPEG

Pour la soirée d’ouverture, le Robinson Film Center propose un diner suivi d’une discussion sur le cinéma français. Nicolas Torres, attaché de coopération pour le français, y représentera le Consulat général, partenaire du Robinson Film Center.

En cinquante ans de carrière, Catherine Dorléac, plus connue sous le nom de Deneuve, a durablement marqué le cinéma français comme l’une des seules grandes actrices bénéficiant d’une aura populaire incontestable. Égérie de grands couturiers ou de grandes marques de parfum, muse de Serge Gainsbourg, Marianne nationale, Deneuve a surtout fait valoir un goût très sûr dans le choix des réalisateurs avec lesquels elle tournait : Demy, Buñuel, Melville, Polanski, Ferreri, Aldrich, De Broca, Rappeneau, Téchiné, Ruiz, Oliveira, Desplechin, Jacquot, Garrel ou encore Von Trier pour n’en citer que quelques-uns.

Le Robinson Film Center a choisi deux classiques du cinéma français qui montrent déjà le talent d’une toute jeune actrice et vont la propulser vers une carrière exceptionnelle :

Belle du Jour

infos et billets ici

Épouse très réservée de Pierre, Séverine est en proie à des fantasmes masochistes révélant son insatisfaction sexuelle. Poussée par la curiosité, Séverine se rend discrètement dans une maison de rendez-vous et devient bientôt, à l’insu de Pierre, "Belle de Jour", la troisième pensionnaire de Mme Anaïs. Elle semble trouver son équilibre en assouvissant les désirs de ses clients mais l’aventure tourne mal quand Marcel, voyou habitué de la maison, s’éprend de Séverine...

Comédie dramatique, 1967, 100 minutes

Les Parapluies de Cherbourg

infos et billets ici

Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent une boutique de parapluies. La jeune femme est amoureuse de Guy, un garagiste. Mais celui-ci part pour la guerre d’Algérie. Enceinte et poussée par sa mère, Geneviève épouse Roland, un riche bijoutier.

Comédie musicale romantique, 1964, 91 minutes

Dernière modification : 01/11/2018

Haut de page