Montée en puissance du DELF scolaire en Louisiane [en]

Ouverture d’une nouvelle session d’habilitation des examinateurs/ correcteurs du DELF organisée à Bâton Rouge

PNG

Pour accompagner la montée en puissance du dispositif du DELF scolaire (Diplôme d’Etude de Langue Française) en Louisiane (plus de 400 DELF obtenus par les élèves de l’immersion en 2017) une nouvelle session de formation, mise en place par les partenaires du programme (Consulat général ; LCIS et LDOE), débute cette semaine à Bâton rouge.

Ce stage se tiendra durant 4 jours les 20, 21, 27 et 28 octobre prochaine et compte 12 participantes. Il s’agit de la quatrième formation d’habilitation des correcteurs/examinateurs du DELF organisée depuis la signature, en janvier 2016, d’une convention spécifique permettant la mise en place du DELF scolaire en Louisiane entre les partenaires (CIEP ; Consortium des écoles d’immersion (LCIS), MCUFEU et Consulat général de France à la Nouvelle Orléans).

Les écoles publiques louisianaises disposent depuis mars 2016 ainsi de leur propre centre examen situé à Lafayette et géré par le LCIS.

Ce centre d’examen est responsable de l’organisation des épreuves du DELF dans les différents centre de passation (les établissements scolaires ) : Grâce à ces efforts conséquents en terme de formation à l’habilitation, le centre d’examen de Lafayette dispose désormais de plus de 50 enseignants habilités repartis sur les tous les bassins du Sud Louisiane (Nouvelles Orléans, Lafayette, Lake Charles, Lafourche…) : Ces enseignants habilités pour 5 ans sont appelés à participer activement aux sessions annuelles du DELF scolaire en encadrant les épreuves du DELF A1 à B2 ( évaluation des épreuves écrites et orales).

Une grande partie de ces correcteurs habilités sont des enseignants Codofil qui assurent les programmes d’immersion dans les écoles.

L’accès à cette formation et à cette habilitation représente également pour eux un atout dans leur parcours professionnel et de nouvelles compétences dans le domaine du FLE à faire valoir et partager à leur retour en France : Pour la Louisiane, la présence d’enseignants habilités dans les écoles est également un critère d’obtention du prestigieux LabelFranEducation pour les établissements d’immersion.
Rappelons que le DELF (prim) A2 est proposé à la quasi-totalité des classes de grade 5 (CM2) en immersion. Au collège, en classe de 8ème grade (4 ème), c’est le DELF (junior) B1 qui est proposé. Quelques dizaines de lycéens louisianais décrochent même, chaque année, le DELF B2. Ce diplôme d’étude de langue française niveau B2 certifie un niveau de maitrise qui les dispense de tests linguistiques pour l’entrée aux universités françaises ou francophones. Tous les diplômes du DELF sont valables à vie et sont reconnus
dans le monde entier.

JPEG

L’objectif des partenaires, à terme, est d’inclure au niveau institutionnel le DELF dans le parcours scolaire en immersion française des jeunes louisianais.

Auparavant assurées par l’ETI du Consulat en poste à Bâton Rouge, ces cessions d’habilitation pourront si besoin être désormais assurées par une formatrice louisianaise locale, rattachée au centre d’examen du LCIS et nouvellement habilitée par le CIEP lors du précèdent BELC d’été à Nantes. La Louisiane est ainsi en mesure de répondre de manière autonome à d’éventuels nouveaux besoins en correcteurs et ainsi d’accompagner le succès et la croissance du dispositif dans l’Etat.

JPEG

Dernière modification : 26/10/2017

Haut de page