Les voeux du Consul général pour l’année 2016 [en]

PNG

Chers amis,

Je vous adresse, avec toute l’équipe du Consulat général de France en Louisiane, mes vœux les plus sincères de santé, de réussite et de bonheur pour la Nouvelle Année !

L’année 2015 a été intense pour la diplomatie française, et s’est terminée par le succès de la COP21, où un accord universel pour la lutte contre le réchauffement climatique a été conclu. Le Consulat général, les écoles en immersion françaises, les universités et nos partenaires ont pris, à leur façon, leur part à ce succès, aux côtés des élus de l’Etat qui se sont rendus à Paris pour porter haut la voix de la Louisiane, début décembre.

Cette année 2015 a été aussi cruciale pour la longue et belle relation franco-louisianaise : renforcement de la coopération éducative et universitaire avec les Antilles françaises au sein de l’espace créole, poursuite du succès du bilinguisme et de l’immersion, soutien à la culture française, à nos entreprises, et à nos concitoyens.

Avec l’équipe, nous ne nous sommes pas cantonnés à la Ville-Croissant. Nous nous sommes rendus à Baton Rouge, Lafayette, Lake Charles, Thibodeaux, Arnaudville, Alexandria, Houma, Shreveport, Ruston, Monroe, Natchitoches, Grande Isle... Partout, nous avons reçu le plus bel et chaleureux accueil, et partout nous avons eu le bonheur de parler français. Français de Louisiane, français de France, français acadien, créole, houma. Bref, en français, dans sa riche diversité !

La Louisiane est plus que jamais le « hub » francophone des Etats-Unis. Le français n’est pas une langue étrangère en Louisiane, mais est au contraire inscrit dans sa culture, son héritage et son identité. Avec près de 3 milliards de dollars d’échanges commerciaux et 13.000 emplois à la clef, le français et la France sont un atout pour l’Etat !

En 2016, nous poursuivrons, à vos côtés, nos efforts pour renforcer encore nos liens et ancrer encore un peu plus la Louisiane dans la diversité de l’espace francophone (500 millions de locuteurs français dans le monde en 2050, 1ère langue la plus étudiée au monde après l’anglais).

La France va, en particulier, revenir en force dans le Festival International de Louisiane à Lafayette (plus important festival francophone des Etats-Unis, populaire et gratuit). Nous allons préparer, avec le maire Landrieu et ses équipes, les festivités du Tricentenaire de La Nouvelle-Orléans en 2017 et 2018. La Nouvelle-Orléans n’est pas seulement une ville française, bien sûr, mais nous avons un rôle particulier à jouer, nous sommes attendus, et je m’en réjouis.

Les liens historiques, culturels, économiques, et je dirais même affectifs, entre la France et la Louisiane sont exceptionnels. Ensemble, faisons fructifier ces liens, pour notre avenir et notre prospérité à tous, et au profit de l’amitié franco-américaine, dans son ensemble. Les attentats abjects de janvier et novembre 2015 à Paris ont montré à quel point nous partageons des valeurs et des idéaux communs. J’en profite pour vous remercier pour vos centaines de messages (lettres, fleurs, bougies, dessins d’enfants…) de soutien à Paris et à la France. Nous n’oublierons jamais cet élan d’amitié, si important en ces circonstances si tragiques.

Mes pensées se tournent enfin vers nos chers compatriotes, Françaises, Français de Louisiane. Vous êtes de plus en plus nombreux à venir enseigner, travailler, vivre ici. Vous êtes dynamiques, optimistes. Notre communauté est solidaire. Je me réjouis de vous retrouver et de vous rencontrer, tout au long de l’année à venir, au quatre coins de l’Etat. Nous continuerons à tout faire pour faciliter vos démarches consulaires et vous accompagner au mieux.

Que de beaux projets pour 2016, ensemble, pour la France en Louisiane. Alors, encore une fois, nous vous souhaitons, et à vos proches, une très belle année.

Vive la Louisiane, vive la République, et vive la France !

Grégor Trumel
Consul général de France

JPEG

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page