Le CODOFIL [en]

Le CODOFIL célèbrera ses 50 ans en 2018.

Le Conseil pour le Développement du Français en Louisiane (CODOFIL) a été créé en 1968 à la suite d’une proposition du Représentant de l’Etat de Louisiane James “Jimmy” Domengeaux, afin de préserver le français louisianais et de “faire tout ce qui est nécessaire pour encourager le développement, l’utilisation, et la préservation du français tel qu’il existe en Louisiane pour le plus grand bien culturel, économique et touristique pour l’Etat”.

En 1916, une loi rend l’éducation publique obligatoire, et en 1921 la Constitution de l’Etat stipule que cette éducation doit être en anglais. Le français devient symbole de pauvreté et d’ignorance. Parler français était puni à l’école, les parents cessèrent d’enseigner le français à leurs enfants. Le nombre de francophones en Louisiane diminua alors fortement. Mais depuis les années 1960, le français louisianais profite d’une véritable renaissance culturelle qui remet à l’honneur l’héritage francophone en Louisiane.

Les accords France-Louisiane de 1968, renouvelés en 2016, constituent la fondation des programmes d’immersion en Louisiane, et sont un exemple unique de coopération entre le Ministère de l’Education Nationale français et un Etat étranger. Ils determinent les modalites de la coopération bilatérale dans le domaine éducatif pour valoriser la langue française, le développement économique et le tourisme. Ils s’attachent aussi à créer un cadre pour préparer les élèves aux opportunités professionnelles francophones en Louisiane et à l’étranger, dans le contexte de la croissance monidale de la population francophone.

Après la paroisse de Pointe Coupée en 2016 , deux nouveaux programmes d’immersion se sont ouverts à Ville Platte et à Mamou Elementary à la rentrée 2017, permettant la création d’une filière en immersion française dans deux écoles de la paroisse d’ Evangeline. Aujourd’hui, le CODOFIL permet à plus de 5 000 élèves répartis sur 12 paroisses d’apprendre le français grâce à plus de 200 professeurs francophones (dont plus de 150 enseignants français ) provenant de France, de Belgique ,du Canada et d’autres pays francophones d’Afrique (Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal ..). Ils exercent dans leur majorité au sein de 32 écoles d’immersion réparties dans l’Etat. Mais le français est aussi enseigné comme langue seconde (FLES ) dans 102 écoles publiques en Louisiane et bénéficie à près de 16 000 élèves.

En 2018, le CODOFIL célèbrera son cinquantième anniversaire, et proposera de nombreux événements à travers de la Louisiane. Restez connectés sur les réseaux sociaux pour suivre les dernières nouvelles.

Si vous êtes un enseignant français (professeur des écoles, enseignant du secondaire ou titulaire d’un master et expérience FLE) et que vous souhaitez venir enseigner en Louisiane dans le cadre de ce programme de mobilité CODOFIL, veuillez consulter le site du CIEP qui vous informera des conditions de participation et des procédures de recrutement. Vous y trouverez également sur cette page le Vademecum en ligne qui renferme toutes les informations à savoir . Ce programme fait aussi l’objet d’une parution chaque année au Bulletin Officiel de l’Education Nationale au mois d’octobre (voir par exemple BOEN n° 38 du 20 octobre 2016 ).

Le CODOFIL reçoit aussi des candidatures spontanées, CV et les lettres de motivation à compter du mois de janvier 2018, pour l’année scolaire 2018-19. Pour plus d’information, veuillez visiter le site du CODOFIL.

Téléchargez le bilan annual du CODOFIL (anglais, 1 mars 2017)

JPEG

Dernière modification : 16/08/2017

Haut de page